Get Adobe Flash player

Mise au point de Bernard RIEU

Dans le Républicain du 22 février,  Denis Bancillon   a rédigé un article à charge contre le maire de VALLABRIX. Je veux donc apporter les éléments suivants pour que vous ayez une information objective.

En tant que conseiller communautaire de la CCPU , j’ai pris position publiquement  contre une nouvelle zone commerciale à Montaren .En effet , je considère  que la multiplication des zones commerciales vide les centres villes  de leurs commerces  et participent à l’étalement urbain qui faut limiter au maximum. De plus avec le développement du commerce en ligne, les magasins physiques voient leur fréquentation diminuer et certaines zones commerciales sont en perte de vitesse.

Un collectif s’est constitué et de très nombreux citoyens de l’Uzège se sont mobilisés contre ce projet.

Je pense que nous devrions tout   mettre en œuvre pour développer le tissu économique qui favorise la création de richesses sur notre territoire : créer des pépinières d’entreprises, des ateliers relais, des zones artisanales et avoir une politique volontariste pour installer de jeunes agriculteurs et agricultrices. Denis  Bancillon pense au contraire que la zone des Sablas est une opportunité pour le pays d’Uzès, parce qu’elle permettrait aux consommateurs de bénéficier des effets de la concurrence commerciale. Cet argument, relayé par tous les libéraux,  est  surprenant de la part d’un producteur qui essaie de développer des circuits courts. Ces positions divergentes font partie du débat démocratique.

Dans le même article, Denis Bancillon dénonce la vente d’un bâtiment préfabriqué et met en cause l’honnêteté du maire de Vallabrix. Tout d’abord, je précise qu’avec l’accord du conseil municipal, j’ai proposé à l’association ARRU qui veut installer une recyclerie à Vallabrix de lui céder ce bâtiment  pour l’euro symbolique. L’association a décliné cette proposition car le démontage et le remontage du  préfabriqué par une entreprise engendrait un coût prohibitif.

Nous avons donc pris la décision de vendre en l’état ce bâtiment, nous avons mis une annonce sur le  bon coin. C’est un artisan de Lunel qui a acheté le préfabriqué, à charge pour lui de le démonter et de le réinstaller. Le conseil Municipal a donné son accord pour cette vente qui nous évitait d’avoir à gérer et à financer le démantèlement de ce bâtiment.  

Denis Bancillon cherche à s’opposer systématiquement   au maire de Vallabrix ,  pour cela , il n’hésite pas à franchir la ligne rouge  en avançant des contrevérités et  en  jetant la suspicion sur une décision communale.

Je lui conseille de venir assister aux conseils municipaux et aux réunions publiques, il n’a que la rue à traverser pour participer à la vie publique de Vallabrix.

 

Convocation du conseil municipal du 6 mars 2018

Agenda municipal du 5 au 10 mars 2018

Intervention de Bernard Rieu lors du conseil communautaire du 12 février 2018 Concernant le projet de centre culturel et de congrés

 

En analysant ce projet, je suis de plus en plus convaincu qu’il s agit d’un projet surdimensionné  pour notre territoire. Il faut bien entendu une salle  culturelle  sur Uzès  mais pas d’une capacité de 1400 places.

En regardant  les aglos ou les communautés de communes   voisines, je constate qu’ils ne se lancent pas dans de tels projets. 

Ce projet est couteux en investissement et sera très  lourd en fonctionnement,  Je pense en outre que le taux d’occupation de cette structure ne sera pas optimal et que ce centre sera sous utilisé. Par contre,  vous avez  abandonné en 2013  le projet de la piscine alors que les bassins nautiques sont les  équipements publics les plus fréquentés

Tous les moyens de la CCPU  vont être engloutis dans ce centre culturel et de congrès.

On n’envisage  aucun autre investissement pour des équipements publics  qui sont  pourtant  nécessaires : nouvelle crèches, bassin nautique, cuisine  collective privilégiant  les circuits courts.

 Sur le plan économique, pas d’investissement  pour soutenir l’agriculture, pas de projet de pépinières d’entreprises.

J’ajoute  que vous avez supprimé  les fonds de concours  qui certes  étaient modestes mais qui permettaient de soutenir les projets des communes  de notre communauté.  La CCPU  ne doit pas devenir un outil exclusivement  au service d’Uzès mais elle doit agir pour un développement équilibré de notre territoire.

 

En conséquence,   je vais voter contre cette délibération.

 

Résultats vote : 6 contre et 8 absentions

Agenda municipal du 19 au 25 février 2018

Hôtel à insectes et plantation devant la déchetterie de Vallabrix

Jeudi dernier 8 février, les enfants de l’école, aidés par les bénévoles du GPN,
ont mis en place sur l’espace devant la déchetterie un hôtel à insectes, et ont plantés un grand nombre de végétaux,
pour favoriser la diversité et attirer les pollinisateurs.

Ce fut un après midi agréable, et un peu court pour certains.

Agenda municipal du 12 au 17 février 2018

Lundi

14h : Prévention routière  pour  les enfants de l’école  animée par les gendarme

18h30 : Conseil communautaire

Mardi

14h : Spectacle de cirque à Uzès  pour les enfants de la maternelle.

Mercredi

18h30 : Assemblée générale du comité citoyen pour l’accueil des réfugiés en Uzège 

Jeudi

18H30 à20h30 : Rencontre avec les candidates  pour le poste de secrétaire

Vendredi

11h : Visite de la coupe affouagère avec M  Bousse de l’ONF

14h à 19h : Rencontre avec les candidates  pour le poste de secrétaire

14h : Animation  musicale pour les enfants de l’école au foyer

16h30 : Gouter organisé par l’APE  pour les enfants  de l’école suivi du carnaval

Dimanche

12h : Repas  offert  par la municipalité aux ainés, aux personnels, aux responsables d’associations et aux  bénévoles de la médiathèque et du groupe GPN.

Agenda municipal du 5 au 10 février 2018

Compte-rendu du conseil municipal du 18 janvier 2018

Courrier de Bernard Rieu maire de Vallabrix , conseiller communautaire de la CCPU

Je me félicite de la décision  du commissaire enquêteur qui  émet un avis défavorable  à l’aménagement envisagé  de la zone des Sablas .

  Aujourd’hui, l’étalement urbain qu’il soit résidentiel ou commercial  doit être freiné au maximum. Comme le préconise le Schéma de cohérence  territorial Uzège –Pont du Gard  , il faut économiser l’espace en évitant d’étendre les zones urbanisées. La création  d’une nouvelle zone commerciale dans l’Uzège  qui aurait eu comme conséquence  d’artificialiser   plus de quatre  hectares de terre  aurait été  une erreur.

Nous devons réfléchir  à un développement   harmonieux  de notre territoire qui favorise    les productions artisanales, agricoles ainsi que les nouvelles technologies.

Comme nous y engagent  les conclusions de l’enquête publique, il faut repenser  totalement l’aménagement de cette zone en concertation avec les associations et les acteurs locaux.

B Rieu

Vœux du maire 2018

Au nom de l’ensemble du conseil municipal, je vous présente mes vœux de santé, prospérité et bonheur pour 2018. 

J’ai une pensée pour les personnes du village qui connaissent des problèmes de santé, je souhaite de tout cœur que leur situation s’améliore.  J’ai vu récemment   quelques personnes âgées du village : Mme Alleau, notre doyenne, qui a eu 96 ans en janvier va bien, Mme   Roudil qui va sur ses 92 ans  se porte bien aussi.

Nous avons eu deux décès en 2017 : Eliane Pujolas le 27 juin et Jean-Marie Andrei  le 20 décembre.

Il y a eu 5 naissances au cours de l’année dernière : Martin Ethan Carta le 28 juillet, Michel Monica Bauman le 5 août , Gabin Courtin le 20 août , Louise François le 12 octobre ,  Margot Stampone le 22 octobre  et Léa Stasiewski le 15 novembre.

Notre population continue donc d’augmenter, au rythme de 0,7% cette année : un dynamisme supérieur à celui de notre pays en 2017 (0,3%).

Je tiens à féliciter   Alizée  Rieu pour le formidable parcours qu’elle a réalisé, elle a bien représenté  notre Région et notre commune dans ce concours.

Plusieurs  familles se sont installées  récemment ou vont le faire sous peu : M   Sébastien Kehren s’est installé ave sa compagne  rue des Aires dans l’ancienne maison de M. Vrignon ,  Bénédicte  et  Cyril   Lopez  se sont installés avec leurs enfants rue des Aires,  

Monsieur Quertigniez a acquis les maisons de Marcel et Marie-Andrée Boutaud au Planet : il y réalise  des travaux pour faire plusieurs logements. La famille DOMENGES a déjà emménagé dans une nouvelle construction  rue des Liquières , Virginie  EL Brazi va revenir au village avec sa famille, dans une maison qui se bâtit  également aux Liquières.

Monsieur et Madame Dance  ont aménagé dans la maison qui appartenait à Lucette  François.

Monsieur et Madame Duffaud  se sont installés dans une maison place de l’horloge au printemps dernier .

Joël Rozier et Manon  Favand ont acquis la maison ronde , ils y font actuellement des travaux qui vont mettre en valeur ce beau bâtiment.  Madame Tahr-Chaouche  s’est installée à la montée de la Garrigues, Marion Palazzo et Frédéric Savonne sont devenus propriétaires de la maison  rouge qui appartenait  à la famille Lumbroso.   M. Guin  et Mme  Baxter ont acheté la maison de Philippe Marie et vont s’installer avec leurs enfants en  septembre. Enfin Fabien Leclercq   a fait valoir ses droits à la retraite et habite désormais rue Bel Air.

C’est une satisfaction de voir plusieurs couples choisir  Vallabrix pour s’établir. Je souhaite la bienvenue à toutes ces personnes.

En 2017, nous avons terminé la réfection des chemins ruraux et goudronné certaines rues du village,

Nous avons peu investi en 2017, préférant thésauriser pour la construction de la nouvelle école.

Nous pouvons réaliser ce projet important pour la Commune sans avoir recours à l’emprunt. Néanmoins, vu le faible niveau des taux d’intérêt actuel, nous étudierons s’il est opportun de recourir à un emprunt étant donné que la Commune est peu endettée.

La construction va démarrer en mai 2017 pour une livraison en juin 2019. Nous allons être mobilisés par ce beau projet pendant deux ans.

Parallèlement, nous avons fait étudier la création d’une voie de desserte de l’école qui traversera la propriété d’Irène François. Cet ouvrage présentera de nombreux avantages :

  • Mise en place d’un sens unique évitant que les véhicules (bus et voitures) se croisent devant l’entrée du parking de l’école et de la salle socio-éducative.
  • La création d’un accès direct sur la RD5   facilitant  le passage  des  bus scolaires  et des services du SDIS
  • La possibilité  offerte par cette voie de relier à l’école le nouveau quartier qui sera implanté  à l’entrée du village.

Nous avons déposé un dossier au département pour demander une subvention  au titre des amendes de police.

Nous avons déposé un dossier pour récupérer gratuitement des végétaux auprès de la pépinière départementale. Le groupe de bénévoles est en train d’installer ces végétaux à la place de l’horloge, en bas de la rue des remparts, route de Bagnols  et devant la déchetterie. Notre village va s’embellir avec ces plantations, je tiens une nouvelle fois à remercier Hervé Depasse , Nicolas Stampone , Yvan Greer , Gaston  Beteille , jack Mazier et Jacques Brun .

Ce groupe qui agit aussi pour la protection de notre environnement souhaite accueillir d’autres  bénévoles pour être encore plus efficace.

Le village vit et devient attractif grâce à l’action des bénévoles qui s’investissent dans les associations et proposent des animations de qualité tout au long de l’année. Le CM  a créé une commission culturelle, dotée d’une subvention, pour leur permettre de se fédérer et de mutualiser leurs dépenses.

Je voudrais saluer le travail effectué au sein de la médiathèque, tant pour le service au public du village que pour le lien avec l’école. La médiathèque maintient vivant le goût de la lecture et contribue à le développer chez les enfants.

En rentrant dans le réseau intercommunal à partir du mois de mars, notre médiathèque va offrir des possibilités nouvelles à ses usagers. Je remercie Marie-Hélène Vaux, responsable bénévole, de son implication dans la mise en réseau.

La baisse continue des dotations de fonctionnement allouées par l’état et la  suppression de la taxe d’habitation qui ne sera pas compensée intégralement par l’état va fragiliser les finances des communes. Pour autant, je pense qu’il faut conserver l’échelon communal qui assure le mieux la proximité de la population avec les élus communaux. Les populations et les élus locaux devront être vigilants pour faire vivre les communes.

Enfin, je ne voudrais pas clore ces vœux sans un mot de remerciement pour les personnels de la commune et du SIRP. Leur investissement est décisif et c’est grâce à eux que les habitants peuvent se sentir bien dans leur village.

Pascale Fanton, secrétaire à la Bastide d’Engras et Aurélie Platon, secrétaire à Saint-Hippolythe ont pris en charge les tâches administratives du secrétariat en l’absence de J. Carcenac. Leur  efficacité nous a été d’un grand secours.

Nous allons recruter un agent de catégorie B, un rédacteur, sur un poste de 35H, pour remplacer les départs de J. Carcenac et de Nadine Pagès.

Aurélie Platon en complément de son service principal à Saint Hippolyte sera employée sur un poste d’adjoint administratif à raison de 6H/semaine.

En 2018, avec l’ensemble des élus, je continuerai   à être à vos cotés, n’hésitez pas à venir à la mairie, c’est votre maison. Je vous invite à prendre le verre de l’amitié.

Avis d’ enquête public



Agenda municipal du 22 au 28 janvier 2018

Agenda municipal du 13 au 20 janvier 2018

Convocation du conseil municipal du 18 janvier 2018