Get Adobe Flash player

Commission permanente de la CCPU

L’agriculture  représente un secteur économique de premier plan sur notre territoire. Ce secteur  est générateur d’emploi. il structure les paysages  et  représente  un atout touristique.

Des manifestations sont organisées  régulièrement comme les journées de la truffe, l’olive en fêtes qui permettent d’attirer un public nombreux sur Uzès   . C’est positif  et il faut pérenniser ces manifestations. Pour autant, il ne faut pas s’arrêter la et regarder de plus prés la situation du secteur agricole.

L’agriculture locale reposait sur plusieurs cultures (vigne , arboriculture , asperge , céréales , maraichages) , c’est ce qui constituait sa force .Mais  la vitalité   du secteur agricole n’est   pas assurée dans les années à venir pour plusieurs raisons :

  • Des productions  qui demandent  beaucoup de main d’œuvre  s’étiolent comme l’arboriculture, la culture des asperges, le maraichage.
  • Les petites parcelles  s’abandonnent et tombent  souvent en friches.
  • La viticulture  après quelques années de relative bonne santé   connait depuis plusieurs mois des difficultés. Les vins français sont concurrencés  par des vins espagnols et italiens.
  • Le renouvèlement des générations d’agriculteurs est très incomplet , voire pas assuré . A Vallabrix, le plus jeune  a 50 ans  et le plus âgé 83 ans !
     

Je pense que la CCPU  doit s’impliquer pour assurer un avenir à notre agriculture locale. Nous faisons un gros effort  financier pour le tourisme, nous devons également soutenir l’agriculture locale   

Nous devons  en particulier réfléchir aux mesures que nous pouvons prendre pour installer des jeunes dans ce secteur.

Les commentaires sont fermés.