Get Adobe Flash player

Intervention de Bernard Rieu  au conseil communautaire de la CCPU du 1  JUILLET 2019

Dans les dernières décennies, les gouvernements de droite ou socialistes ont mené des politiques qui ont fragilisé nos services publics.

 En Uzége, la liste est longue des services publics ou au public qui ont été supprimés ou réduits. : district edf, bureau sncf, boutique orange, bureau caf et caisse primaire.

Le gouvernent actuel accentue les politiques d’austérité et a prévu de supprimer 100 000 postes de fonctionnaires. Ces postes sont récupérés dans les territoires dans les différents services publics : hôpitaux, trésorerie, gendarmerie, éducation etc .

En Uzège, c’est maintenant la trésorerie qui est visée : une telle décision est en contradiction totale avec la promesse faite aux élus de territoires ruraux de maintenir des services de proximité. Elle va rendre la vie de nos concitoyens et le fonctionnement de nos communes plus compliquée.

Le département du Gard  qui compte 22 trésoreries ne devrait plus en compter que 6 si le projet nommé  fallacieusement «  géographie revisitée »  reste en l’état.

Je rappelle la tentative du ministre de l’EN de rattacher les écoles rurales au collège de secteur dans le but de rationaliser les effectifs et de faire des économies. Devant la mobilisation des élus, des enseignants et des parents, le ministre a été contraint de faire machine arrière.

C’est la preuve que l’on peut faire reculer ce gouvernement mais il faut une implication forte des élus , des salariés de cette administration  des citoyens.

Les commentaires sont fermés.