Get Adobe Flash player

Observations de VITAE sur le PLU

18/11/2011

SYNTHESE DES INTERROGATIONS  DE VITAE SUR LE PLU

1. Evolution du nombre d’habitants à Vallabrix

Le scénario présenté est : augmentation de 1,9% par an, soit +21% en 10 ans, la population passerait de 380h à 459h

Pour l’INSEE, la prévision d’accroissement de la population du Gard, entre 2005 et 2030 est de 0,5% par an (et pour le Languedoc Roussillon : 1,1%/an).

Si on reprend l’évolution de la population de Vallabrix : de 1990 à 2000 : +1,1%/an, de 2000 à 2007 : +0,8%/an, pourquoi ne pas reprendre une valeur moyenne de +1%/an ?

Ne faut il pas concevoir une extension plus lente mais plus régulière dans le temps ?

Il est prévu la construction de 46 habitations en 10 ans, le projet de 6 appartements dans l’ancienne cave coopérative est il inclus ?

Le scénario prévoit 38 résidences principales supplémentaires, à raison de 3 personnes par foyer, cela représente 114 personnes supplémentaires et non 79.

L’effet saison été :

Difficile d’estimer le nombre d’habitants supplémentaires pendant les vacances : enfants, petits-enfants, amis, etc et bien sûr chambres d’hôtes et gites qui font le plein.

Les infrastructures doivent pouvoir absorber ce fort accroissement : capacité forage et pression eau, station d’épuration, ramassage ordures, etc

Si le nombre d’habitants est de 459h il faut prévoir pour 50% de plus soit 690 dans 10 ans et ensuite ?

2. Logements sociaux

S’il est louable d’envisager des logements locatifs maîtrisés, il ne faut pas oublier deux catégories de personnes en difficultés : les personnes agées à petite retraite, et les familles monoparentales de plus en plus nombreuses

Combien de logements sociaux sont prévus ?

La Mairie a-t-elle un droit de regard ou véto sur le choix des habitants bénéficiant de locations à bas prix ?

Terrain de sport : l’argument développé est qu’il s’agit du seul terrain appartenant à la commune pour le mettre à disposition de l’Office d’Habitat du Gard. Mais un autre terrain sera acheté par la commune pour y mettre la zone sportive, pourquoi ne pas construire les logements sociaux sur cet autre terrain ?

3. Ecole

Le cadre scolaire actuel (identique à l’école de St Quentin) est plutôt jugé comme correct par plusieurs parents d’élèves qui n’ont ainsi, pas la même vision, fort négative, telle que présentée dans le projet. Ils ne voient pas un degré d’urgence à modifier les conditions actuelles.

Risque de construction d’une nouvelle école :

L’accord avec ST Hippolyte de Montaigu qui utilise notre école sera-t-il pérenne à l’échelle de 15/20 ans. Ne seront-ils pas tentés par un autre regroupement scolaire ?

L’Académie et plus généralement l’Etat ont la volonté de faire des « économies ? » en fusionnant les secteurs scolaires, les spécialisant, sous cette pression budgétaire, faut il s’engager vers une nouvelle école ?

Si une nouvelle école est construite à l’entrée du village, que devient l’école actuelle et le terrain attenant ?

Pourquoi ne pas utiliser le bâtiment actuel de la Mairie pour agrandir l’école et améliorer les conditions de fonctionnement actuelles, et déplacer la Mairie dans la maison seigneuriale (ex maison Roche).

La Mairie serait ainsi au centre du village, dans un endroit prestigieux, derrière la façade historique, pas de problème d’accès aux handicapés car une nacelle et coursive d’accès sont prévus dans le projet de bibliothèque ; pas de problème de parking sur la place.


4. Choix du terrain à l’entrée du village (partie C dans le projet)

Un précédent projet de constructions d’une quarantaine de maisons sur ce terrain ( 2007) avait été annulé sous la forte pression des habitants de Vallabrix, pourquoi revenir sur ce terrain ?

N’y a-t-il pas d’autres terrains envisageables, par exemple le terrain en contrebas de l’église ?

5. Parking

Notre village a-t-il vraiment besoin d’un parking ? Les jours dans l’année où il est impossible de se garer se comptent sur les doigts de la main.

En revanche, ne peut on prévoir 2/3 places de parking derrière le cimetière pour permettre aux personnes agées ou aux handicapés d’y avoir accès directement ?

6. Contraintes de construction des nouvelles habitations

Il est indispensable que les nouvelles constructions respectent une charte architecturale, qu’il y ait une certaine harmonie entre elles.

7. Budget

Dans le projet, les notions budgétaires ne sont pas évoquées.

Dans 3/4 ans la commune ne touchera plus les droits de fortage de la carrière (droits sur le sable retiré), puisque l’extraction se fera sur St Victor des Oules. Le manque à gagner sera de 40.000/50.000 euros (chiffre à vérifier) par an.

Comment compenser cela ?

La nouvelle station d’épuration de part sa nouvelle technique d’épuration biologique, va-t-elle avoir des dépenses de fonctionnement supplémentaire : contrat de maintenance etc

8. Environnement

Est il possible d’introduire dans le PADD un texte nous assurant qu’il y aurait impossibilité d’explorer et bien sûr exploiter les gaz de schistes sur le territoire de la commune (il semble que certaines communes veulent le faire dans l’élaboration de leur propre PLU).

Zone artisanale/chemin de la carrière

Peut on demander à l’exploitant des réserves de fuel de planter des arbres autour de son lieu de stockage pour cacher les citernes en stationnement et autres ?

Idem pour l’usine de la carrière.

La zone appartient elle à la commune, si oui, peut elle avoir d’autres destinations : terrain de sport, foot, etc ?

Il n’est pas fait mention de la carrière dans le PLU, peut on l’inclure pour exiger le démantelement de l’usine en fin d’activités ?

VITAE

Les commentaires sont fermés.